Tag Archive


Joyeux anniversaire Facebook !

 

Nous avons consacré nos deux dernier posts aux réseaux sociaux, c’est donc logiquement que nous consacrons celui-ci à Facebook, qui a fêté ses 10 ans aujourd’hui. Au départ crée pour faciliter les échanges et la communication entre es étudiants d’Harvard, le réseau social compte aujourd’hui 1,2 milliard d’utilisateurs dans le monde.

Les débuts de Facebook

28 octobre 2003 : Mark Zuckerberg, étudiant d’Harvard lance le site Facemash. Le but ? Mettre côte à côte deux photos d’étudiants de l’Université, et faire voter les autres pour la photo la plus “hot”. Pour cela, il n’hésite pas à exploiter la base de données de l’Université où les trombinoscopes (Facebook) sont présents. En quelques heures, les visites explosent ! Finalement, le site est fermé et c’est là que Mark Zuckerber prend rééllement conscience de l’intérêt d’une plateforme communautaire.

4 février 2004, Mark Zuckerberg lance TheFacebook, une plateforme permettant aux étudiants d’entrer en contact par le biais de profils personnalisés. L’inscription se fait par le biais d’invitations : en moins d’un mois, la moitié du campus est présente sur le réseau !

2014 : Facebook a pris 10 ans, les utilisateurs aussi ?

Et bien oui ! En effet, les jeunes qui sont sur Facebook depuis quelques années ont vieilli. Mais les seniors s’y intéressent aussi ! Il n’est pas rare aujourd’hui de voir des grands parents, qui ne souhaitent pas s’exposer sur Facebook, mais qui l’utilisent pour suivre leurs enfants et petits enfants. C’est ainsi qu’ils peuvent visionner des photos de vacances et les commenter en temps réel. En gros, Facebook prend d’avantage la fonction mail et téléphone, encore utilisée il y a quelques années.

Quel avenir pour le réseau social ?

On entend, depuis quelques semaines, beaucoup de rumeur sur le soi-disant déclin de Facebook. Certes, le réseau est déserté par les jeunes, qui se sentent moins indépendants, car toute leur famille y est présente : parents, tantes, oncles, cousins, ou encore amis de leurs parents. C’est pour cela, qu’ils sont de plus en plus nombreux à se tourner vers d’autres réseaux comme Snapchat, où les jeunes peuvent se prendre en photo, décider à qui ils l’envoient et également maîtrisent la durée de vie du cliché. On comprend mieux pourquoi Facebook était prêt à payer 3 milliard de dollars pour racheter Snapchat…

La Comtoise Web et les réseaux sociaux (1/2)

 

Pour tous ceux qui nous suivent et nous soutiennent, vous savez déjà que notre web agency est présente sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter, Google + et Pinterest. Nous remercions déjà tous nos fans pour leur soutien et leur présence ! Cependant, nous avons une petite pensée pour toutes les personnes qui nous connaissent mais qui n’ont pas le réflexe “Réseaux Sociaux”. Focus sur les plateformes où nous trouver et où suivre notre actu !

Facebook : le réseau numéro 1

 

Avec ses 1,15 milliard d’abonnés dans le monde recensés en fin d’année 2013, Facebook est le réseau où il faut être présent ! Rendez-vous vite sur notre page fan et likez ! Vous trouverez au quotidien nos actus, nos projets, nos réalisations et des infos du web. Sachez également que notre agence propose la gestion de pages Facebook à ses clients qui souhaitent nous confier cette activité. Cette prestation s’inscrit dans une stratégie de community management, où nous proposons à nos clients des sujets à aborder afin de susciter l’intérêts de leur clientèle et cible marketing potentielle.

Le réseau à la mascotte bleue : Twitter

 

Twitter est le réseau social qui rattrape petit à petit Facebook, avec plus de 500 millions d’abonnés. Le principe est plutôt simple : après créée votre compte et saisi vos informations, suivez les personnes, entreprises, célébrités ou encore organismes qui vous passionnent. Et surtout, n’oubliez pas de suivre notre agence. Restez informés en temps réel sur nos projets, nos actus et nos coups de coeur et retweetez ce qui vous a plus ou impressionné. Avec une limite de 140 caractères par tweet (petit message), chaque information est lisible rapidement et facilement identifiable.

Nous espérons vous voir nombreux sur nos pages Facebook et Twitter ! Faites-nous part de vos impressions, de vos remarques et surtout de vos questions si vous avez des projets web en vue. Dans notre prochain post, nous nous focaliserons sur les deux autres réseaux où nous sommes présents : Google + et Pinterest ! Likez, tweetez, et retweetez :)

Comment référencer une page Facebook ?

 

Récemment, nous avons vu comment indexer votre Tumblr, et nous avons trouvé des solutions aux problèmes. Et bien, pour votre page Facebook c’est pareil. De prime abord, il semble difficile de bien la référencer mais en réalité il existe 7 points pour propulser votre page dans les moteurs :

  • Choisir un nom pertinent
  • Avoir une URL propre
  • Une landing page
  • Optimiser les descriptions
  • Faire des liens
  • Encore faire des liens, mais sortant

1. Choisir un nom pertinent

Pourquoi choisir un nom pertinent ? Pour être plus facilement visible sur le net. En effet, si vous optimisez au maximum le nom de votre page, cela aura un impact direct sur la recherche dans Facebook mais aussi dans les moteurs de recherche.

De plus il ne faut pas penser seulement à Google comme moteur de recherche. La page de recherche interne à Facebook permet de trier les résultats par page, groupe etc. Donc avec un nom pertinent il est bien plus facile de sortir dans les premiers résultats

2. Une belle URL

Tout d’abord, lorsque vous créez la page, choisissez un nom SEO Frendly, puis dans un second temps, activez le «Vanity URL» (accessible à partir de 100 fans, on y est presque ^^)

3. Le contenu de votre page : déterminer une landing page

En effet il est très important de mettre du contenu en avant sur votre page Facebook. Chose devenue très difficile depuis l’apparition du journal. C’est donc a vous de faire vivre votre page, en l’actualisant régulièrement et en proposant du contenu «frais». Et ne l’oubliez pas,  votre communauté est essentielle, c’est elle qui dynamisera votre page. De plus Google indexe les contenus publiés sur les murs, vous pouvez donc ajouter des mots clés  dans vos statuts ou commentaires.

4. Des liens internes et externes

Faisons d’une pierre deux coups en traitant ces deux aspects essentiels pour référencer votre page Facebook.

Tout d’abord, il faut absolument des liens qui pointent vers votre page Fan Facebook, c’est très important pour Google.  Placez donc le lien de votre page sur votre site officiel, votre blog et dans les annuaires (on peut maintenant référencer les liens de ses réseaux sociaux). On applique tout simplement le même principe que pour le netlinking et netbaiting.

La zone « A propos de votre page » : il faut y inclure des liens vers vos sites afin de créer un nuage de liens conséquents. Quant aux liens externes,  faites tout simplement des liens vers votre site, votre blog etc. Indiquez votre compte Twitter.

ATTENTION : il faut préciser que les liens sortant de Facebook sont en nofollow, ce qui n’a aucune valeur en termes de référencement.  

 

Echec et mat pour la timeline Facebook

Ces derniers temps impossible de ne pas avoir entendu parler de Facebook. Et pour cause, avec son entrée en bourse imminente et la généralisation de son nouveau profil, la Timeline, le réseau social est au cœur des conversations. Mais, il ne faut pas oublier ceci : ce n’est pas parce que l’on parle de vous que ce que l’on dit est positif. Un crédo auquel Mark Zuckerberg et sa fameuse Timeline sont aujourd’hui confrontés.

facebook mock dislike 0 Echec et mat pour la timeline Facebook

Une nouvelle qui tombe mal.

En effet, le profil « journal », déjà disponible pour les développeurs depuis plusieurs mois et bientôt obligatoire pour tous, déplait fortement.

Cette transformation est vécue comme un véritable chamboulement par la plupart des utilisateurs. C’est ce que nous révèle l’infographie réalisée par Sodahead. On constate ainsi que sur 1327 internautes près de 70% d’entre eux n’aiment pas ce nouveau profil et revendiquent être contre. Les réfractaires sont en général âgé de 35 à 65 ans+. Concernant les « pro Timeline », on s’aperçoit qu’ils ne sont que 20% et sont généralement âgés de 13 à 35 ans. La génération Y semble donc plus ouverte à ce changement qui demeure le plus important jamais orchéstré par Facebook.

Une marche arrière possible ?

Une question qui parait légitime. Car devant un tel mécontentement des utilisateurs, Facebook et son créateur vont-ils pratiquer la politique de l’autruche ? Ou, au contraire, se montrer à l’écoute des internautes et trouver une solution pour contenter tout le monde.

Une seconde hypothèse qui peut sembler folle mais, pour une fois les utilisateurs ont de l’espoir. Car, cette mauvaise nouvelle tombe à un moment bien délicat : l’entrée en bourse de Facebook.

Le réseau social va-t-il prendre le risque de rendre la Timeline obligatoire pour tous dans une période aussi cruciale ? Car une vague de suppressions de comptes ne peut être écartée.

En attendant d’avoir la réponse il faudra, soit s’habituer à ce nouveau profil pour ceux l’ayant déjà activé, soit profiter du temps qu’il reste pour les retardataires (et veinards ?).

Source : Presse-Citron.net 

facebook timeline Echec et mat pour la timeline Facebook

(source)

Les réseaux sociaux en 1997

Le site Once Upon vous propose ainsi de découvrir à quoi auraient ressemblé Youtube, Facebook et Google + … en 1997! On retourne ainsi à l’âge de pierre d’Internet, attention les yeux, crise d’épilepsie assurée ;-)

Retour aux sources à l’utilisation de tableaux et de frames HTML, aux GIF épileptiques et à la typographie illisible.

Les sites proposés sont adaptés à un environnement de l’époque : Windows 95, navigateur Netscape 4.03 et une résolution de 1024 X 768. Et que dire de la bande passante offerte par ces 3 sites… 8KB/S!

Retrouvez l’article complet sur les réseaux sociaux en 1997